Une nouvelle routine s'instaura bien vite à la maison. Contrairement à ce que l'on aurait pu penser, la venue de Maxime n'avait pas détruit le foyer Besson, au contraire. Crever la coquille étouffante dans lequel il emmurait ses habitants leur offrait tout le loisir de respirer de nouveau.

 ◘

Luz s'occupait avec plaisir des jumeaux, surtout de Lyuba, ce qui lui permettait de se rapprocher de Maxime, qui semblait rechigner de plus en plus à repartir à Brooklyn. Il ne le fit donc pas, du moins pour l'instant.

  ◘

                                                            MAJ 116

 

La maison recevait plus qu'elle n'enfermait : on se prit au goût d'inviter les proches, et Castiel retrouvait peu à peu le sourire. N'étant plus obligés de se confronter en permanence, Luz et Castiel se supportaient déjà plus.

  ◘

Le ventre de Luz grossissait de plus en plus, et elle ne se décidait pas quant à ce qu'elle pensait de la naissance à venir. Être mère était plus rassurant aux côtés de Maxime, mais s'il s'agissait vraiment de l'enfant de Castiel...Et puis même, ce dernier avait quand même envie de s'occuper de ses enfants. Et puis elle ne souhaitait pas vraiment avoir un fils ou une fille du rouquin. Au final, ses pensées continuaient de tourner, sans jamais s'arrêter sur une vraie décision, et elle laissait le temps couler et le bébé grandir dans son ventre.  

 ◘

Screenshot-676

 

Un jour qu'Iris venait, elle ramena ses enfants, et Lucas et Lyuba découvrirent avec émerveillement des bambins à peine plus âgés, blonds, aux grands yeux vifs typiques des Emeraude. Si l'on dénota une similitude dans les traits de leurs visages, on disait sang Emeraude, on pensait Costati. Il y avait un genre de tension autour de la table, et personne n'avait voulu aborder le sujet, mais Luz et Iris s'ignoraient soigneusement, ce que tout le monde évita de relever.

 

 

 ◘

Peu à peu se dégageait une nette préférence de Luz et Maxime pour Lucas. Lyuba n'était pas délaissée, juste...Pas la première qu'on irait voir. Luz restait agressive quand il s'agissait de Lyuba, d'ailleurs. Au début, on avait envie de consoler ce regard attristé sur cette bouille dévastée, mais au fil du temps, elle se fondait dans le décor de la famille parfaite, où l'on s'émerveillait de la complicité entre parrain et filleul.


La télévision annonçait de plus en plus de catastrophes naturelles qu'on n'arrivait plus à gérer. Ça réveillait les gamins, on coupait le son, puis l'image. On n'avait pas besoin de ça, pas maintenant qu'on avait à peu près retrouvé le moral.

 

 ◘

Screenshot-668

Luz finit par accoucher, sans trop de complications : la famille Besson eut la joie d'accueillir la petite Léonie, dont l'aspect ne laissait absolument aucun doute sur ses origines. Enfin des yeux turquoise qui n'avaient rien de faux, et même des cheveux rouges entièrement naturels. Il n'y avait bien que dans les Sims que cela avait une logique.

Finalement, Léonie et Lucas étaient les enfants parfaits de Luz : ils tenaient de papa ou de maman, pile quand il le fallait. Et puis il y avait Lyuba : avec l'arrivée de Léonie, elle fut un peu délaissée de maman aussi. De toute façon, elle était mignonne et on la nourrissait, on lui disait bonjour, au revoir, on ne l'abandonnait pas non plus...

 

 ◘

Screenshot-677

 

 

C'était un tout nouvel équilibre qui leur allait bien de toute façon, du moins leurs apparences s'y plaisaient, et il fallait croire que c'était suffisant puisque personne n'osait s'en plaindre. Il dura quelques années, et fonctionna si bien que Luz fut une nouvelle fois enceinte.


La grossesse ne rencontra pas non plus trop de soucis, cependant, sur la fin, les docteurs avaient l'air assez inquiets mais se refusaient à exprimer le pourquoi du comment de cela. Et il n'allait pas tarder, le bébé, elle le sentait bien...

 

 

 

 

C'était une petite chose qu'on avait cassé dès le départ, qui ne voulait pas voir ses craquelures


elle s'était voulue cristal scintillant, mais ses éclats de verre blessaient les gens


et la blessaient, elle, aussi, qui se crevait les yeux.

 

Et puis, il y avait les promesses au futur. Quatre petits éclats qu'on projetait dans le mur.

 

 

 

Screenshot-671


 Salut les gens ! Non cette màj n'est pas un parfait foutage de gueule. C'est ce qu'on appelle un sommaire, une avance rapide quoi ! Après avoir mis sur pause puis au ralenti, il fallait bien. 

Des textes assez rapides, des images rares et à peine représentatives, mais noooon, ce n'est pas du foutage de gueule voyons. C'est un condensé de joie ! Parce que je vous aaaaime (et qu'il vous faut la dose avant la suite AHAHAHAH ehm ehm ehm.)

Btw comme vous aurez pu le noter, j'ai joint une image de Lyuba alors qu'on la voit tout le temps et que j'aurais pu mettre Léonie la nouvelle-née à la place, je suis trop un monstre, surtout que Lyu fait bodybuilder sur cette image, mais elle est choue et mal-aimée on va bientôt quitter la cinquième génération, j'ai envie de dire POUR DE BON. 

Ouiiii, je sais que votre trèèèèès chère Luz que vous aimez tannnnt et si fort va trop vous manquer, mais le fait est que ça avance ! Sisi, moi aussi j'ai eu du mal à y croire, quand on me l'a dit.

 

Bref, à la revoyure c: 

 

 OH ET BONNE ANNEE. J'oubliais.